Skip to main content

Écoles rurales dans les Cantons-de-l'Est

Printer-friendly versionPrinter-friendly version

large_3a.georgeville.1_0.jpgIl fut un temps où les Cantons-de-l'Est étaient parsemés d'écoles rurales. Sur les anciennes cartes de la région, on pouvait facilement remarquer que chaque hameau possédait son école.

L'école de rang typique à une seule pièce se retrouvait à tous les milles ou deux (2 à 4 km) ou à chaque deuxième croisée des chemins. Généralement bâties par les parents des environs pour leurs enfants qui la fréquenteraient, ces écoles étaient souvent des constructions fort simples. Sans ornements, purement fonctionnelles, elles étaient construites avec des matériaux locaux - habituellement en bois, mais parfois en pierre des champs ou en brique.

Ces écoles ont fidèlement accompli leur destin et dans certaines régions, même jusque dans les années 1950. Cependant, avec l'arrivée d'un système d'éducation centralisé moderne et le transport par autobus des écoliers, l'école de rang est rapidement passée à l'histoire. Certaines ont été converties en abris pour entreposer les équipements agricoles. Quelques-unes sont devenues des résidences privées. Plusieurs, trop isolées ou trop petites, furent très peu réutilisées. Ces dernières tombèrent en désuétude, se délabrèrent ou furent tout simplement démolies. Toutefois, de nos jours, un nombre surprenant de ces petites écoles survivent. Éparpillées un peu partout dans les Cantons-de-l'Est, elles rappellent les souvenirs vieillots d'une époque plus simple, une époque, lorsqu'on y pense bien, qui n'est vraiment pas si lointaine.