Skip to main content

PLAQUE COMMÉMORATIVE POUR L’ANCIENNE USINE DE TEXTILE DE MAGOG

Version imprimableVersion imprimable

--le 7 mars 2021.

La Commission des lieux et monuments historiques du Canada a annoncé le 1er mars dernier qu’elle installera sous peu une plaque commémorative pour marquer l’importance de l’usine de textile de Magog dans l’histoire économique, sociale et culturelle canadienne.

Cette usine a été la première et la seule au Canada, à la fin du 19e siècle, à réunir au même endroit toutes les opérations de transformation du coton, de la filature à l’impression du tissu fini vendu partout dans le monde comme un produit de haute qualité, encore au début du 21e siècle.

La désignation de ce lieu historique avait été décidée en 1989, mais aucune démarche n’avait été faite ensuite pour que l’étape suivante soit franchie, soit l’installation d’une plaque commémorative qui viendrait marquer concrètement et pour les générations futures, à Magog, ce caractère exceptionnel de l’usine, moteur économique de la ville pendant plus de 100 ans.

Malgré la pandémie et avec mille précautions, cette annonce du 1er mars a été célébrée sur place par le Collectif du Quartier-des-Tisserands lors d’une manifestation festive généreusement captée par NousTV.

C’est à la suite des démarches entreprises par le Collectif à la mi-2018 qu’une historienne de l’architecture de Parcs Canada est venue vérifier l’état des lieux, au mois d’août 2019. À la suite des conclusions positives de son analyse, le long processus de rédaction du texte de la plaque a été lancé – avec l’heureux résultat qu’on connaît aujourd’hui.

Parcs Canada espère pouvoir procéder au dévoilement de la plaque à Magog dès que les contraintes sanitaires auront été levées.

Pour sa part, le Collectif souhaite ardemment que la Ville de Magog porte une oreille plus attentive à son action et prenne enfin l’initiative du jeu afin de redynamiser audacieusement ce vaste patrimoine industriel de plus de 1,5 million de pieds carrés, tout en s’assurant de la revitalisation globale du quartier des Tisserands qui s’est développé autour de l’usine pendant des décennies.

Par-delà les bâtiments, le patrimoine qui doit être mis en valeur est constitué d’une histoire très riche au point de vue économique, technologique et des relations de travail. Il faut s’assurer que cette histoire soit bien documentée et, ensuite, la faire découvrir avec des moyens appropriés, surtout dans une ville touristique comme Magog.

Enfin, par respect pour les gens du quartier, mais aussi en raison de l’intérêt naturel, sportif et touristique qu’il représente pour la population en général, le Collectif demande de rendre accessible la rivière Magog sur le kilomètre de rives le long desquelles l’ancienne usine textile s’est étalée tout au long du 20e siècle.

Voir l’information officielle.

Pour information :
Louise Gagné 819 843-7672 louisegagne07@gmail.com