Skip to main content

Le célèbre Stephen Burroughs - comme une pièce de monnaie à double face

Version imprimableVersion imprimable

--le 13 mai 2014.

burroughs.jpgConférence donnée par Anne Leydet
Samedi 24 mai 2014, 10 h 30 - Musée Colby-Curtis

Arrivé dans le comté de Stanstead en 1799, l’Américain Stephen Burroughs était déjà bien connu pour les fourberies qu’il avait commises en Nouvelle-Angleterre. Lors de la parution de la seconde édition de ses célèbres Mémoires au début des années 1800, Burroughs était désormais devenu un faux monnayeur de réputation internationale, opérant à partir de ses moulins dans le canton de Stanstead et de sa ferme de Shipton.

Ses actes de bon voisinage en avaient par ailleurs fait un héros local. Après plusieurs arrestations, évasions et procès, Burroughs, devenu professeur, se retira finalement à Trois-Rivières, où il mourut en 1840, un saint homme apprécié pour son érudition et son charme! Burroughs était bien plus que la somme de ses bonnes actions et de ses mauvais coups. Ses expériences de vie telles que décrites dans ses Mémoires ont mis en lumière des problématiques sociales, légales et religieuses qui avaient fait leur apparition dans le sillage de la Révolution américaine. La grande popularité de ses Mémoires fit de Burroughs un agent de changement dans l’Amérique postcoloniale et dans le Bas-Canada.

Bien que les historiens et les littéraires aient fait de la vie et des écrits de Burroughs le sujet de leurs études, l’homme demeure une figure mystérieuse. De penser que l’on puisse rapidement comprendre cet être complexe, c’est parier sur le fait qu’une pièce de monnaie lancée pour jouer à pile ou face tombera sur la tranche! Mieux vaut prendre le temps de bien regarder chaque face que porte Burroughs sur sa pièce de monnaie… Mme Anne Leydet, qui livrera cette conférence sur Stephen Burroughs, habite à un jet de pierre des berges de la rivière sur laquelle Burroughs a construit ses moulins et a contrefait de la monnaie. Juge administrative exerçant à Montréal, Mme Leydet est une historienne locale de Way’s Mills et vice-présidente de la Société historique de Stanstead.

Veuillez réserver votre place auprès de Jeanne d’Arc au (819) 876-7322.