Skip to main content

Routes des Abénaquis dans les Cantons-de-l'Est

Version imprimableVersion imprimable

medium_missisquoi.river_.jpgLes anciennes routes utilisées par les indiens Abénaquis dans les Cantons-de-l'Est passaient par de grands lacs tels que Memphrémagog, Champlain et Massawippi et des rivières telles que Saint-François et Missisquoi. Les Abénaquis utilisaient des canots en écorce de bouleau ainsi que des canots creusés fabriqués dans un seul tronc d'arbre. L'intérieur de ces canots était d'abord brûlé puis évidé avec des herminettes en pierre.

Entre leurs routes fluviales, les Abénaquis faisaient des portages : ils transportaient leurs canots et toutes leurs provisions par voie terrestre jusqu'au prochain cours d'eau. On raconte que le portage de la rivière Missisquoi (à gauche) jusqu'au lac Memphrémagog passait par les villages actuels de Mansonville jusqu'à Vale Perkins.

Décrit sur les cartes anciennes et dans les notes des défricheurs, on peut croire que le portage commençait à environ quatre kilomètres (deux milles et demi) au sud-est de Mansonville - près de Highwater -, se poursuivait vers le mont Hawk, puis vers le nord-est jusqu'à Perkins Landing : une distance d'à peu près douze kilomètres (sept milles et demi).

En Nouvelle-Angleterre voisine, les Abénaquis voyageaient par la rivière Penobscot dans le Maine et par la rivière Connecticut dans les états de New Hampshire, Massachusetts et New York.