Skip to main content

Palmer Cox (1840-1924), créateur des Brownies

Version imprimableVersion imprimable

medium_palmercox.jpg"Les Brownies ressemblent à des fées et à des farfadets; ce sont des petits êtres fabuleux taquins qui se délectent de gamineries inoffensives et de bonnes actions utiles. Ils se mettent à l'œuvre et batifolent pendant que la maisonnée, lasse, dort. Ils ne se laissent jamais voir par les yeux des mortels."
--Palmer Cox

Palmer Cox est renommé à travers le monde pour ses merveilleux livres pour enfants aux créatures fantastiques connues sous le nom de Brownies. Il devient d'abord célèbre dans les années 1870 lorsqu'il commence à illustrer ses propres histoires à l'aide de dessins humoristiques. Sa popularité se poursuit jusqu'à son décès dans les années 1920.

Né sur une ferme entre Adamsville et Granby en 1840, Palmer Cox a fréquenté la Granby Academy. Tout jeune, il déménage en Californie où il se lance dans des bandes dessinées humoristiques, de la poésie et des écrits destinés à des revues
de San Francisco, entre autres le San Francisco Examiner. Plus tard, dans les années 1870, il déménage à New York où il écrit pour Scribners et d'autres revues.

medium_palmercox.yearbook.jpgEn 1883, c'est dans le périodique new-yorkais pour enfants, St. Nicholas, que Palmer Cox présente ses Brownies au public pour la première fois. Il y a quelques années, Sheila Bourke a présenté une exposition thématique sur les travaux de Cox à l'Université McGill. Elle déclare que lorsque Cox grandissait à Granby, sa mère lui récitait des contes populaires écossais, des histoires avec des Brownies ou des petits lutins dont la tâche principale dans la vie consistait à participer aux corvées dans la maison pendant que les occupants de la maisonnée dormaient; mais ils se livraient aussi souvent à des espiègleries.

La première série d'histoires de Brownies de Cox fut publiée en 1887 sous forme d'un livre, The Brownies, Their Book. On rapporte que celui-ci s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Palmer Cox a publié 25 livres dont 16 consacrés aux aventures des Brownies.

medium_palmercox.mansion.jpgPalmer Cox a permis que ses Brownies soient commercialisés par plusieurs compagnies qui vendaient des produits tels que poupées, jeux de cartes, savon. Cependant, selon Sheila Bourke : "L'utilisation la plus connue des Brownies en publicité fut l'appellation de la nouvelle caméra inventée par Eastman-Kodak." La caméra Brownie, comme on l'appelait, "était conçue pour les enfants en raison de son utilisation facile." Madame Bourke ajoute que "par l'utilisation des Brownies en publicité et pour de si nombreux produits commerciaux, Palmer Cox a devancé de plusieurs années la compagnie Disney et l'emploi de ses films pour mettre en marché une multitude de produits." On rapporte que Palmer Cox n'a jamais reçu de droits d'auteur pour l'utilisation commerciale de ses personnages.

Tout au long de sa vie, Palmer Cox a gardé un lien privilégié étroit avec ses racines dans les Cantons-de-l'Est. Il est revenu à Granby où il a construit Brownie Castle entre 1902 et 1904. Le château comporte 17 pièces, une tour octogonale et des vitraux illustrant les Brownies. Il existe encore de nos jours.