Skip to main content

Arthur Osmore Norton (1845-1919)

Version imprimableVersion imprimable

medium_norton.jpgNé en 1845 sur la ferme familiale à Kingscroft dans le canton de Barnston, Arthur Osmore Norton étudia tout près, à l'Académie Barnston. Dès l'âge de 16 ans, M. Norton travaillait comme commis dans un magasin général local. En 1870, il épousa Helen Richardson de Coaticook. Le couple eut deux enfants. Vers 1875, M. Norton se lança dans le commerce des bijoux en gros et au détail à Coaticook.

En 1880, M. Norton acheta les droits industriels d'un appareil spécial inventé par Frank Sleeper, utilisé dans l'industrie ferroviaire. Par la suite, les usines que M. Norton construisit à Coaticook et à Boston, où il fabriquait les célèbres crics de levage à roulement à billes de M. Norton, firent de lui un homme très riche. En peu de temps, les crics de Norton ("Norton Jacks") devinrent en demande partout au Canada, aux États-Unis et dans le monde. M. Norton enregistra son entreprise aux États-Unis en 1906 sous le nom de "A. O. Norton Inc." et au Canada en 1913 sous le nom de "A. O. Norton Ltd." En 1912, l'usine de Coaticook subit un incendie dévastateur mais fut reconstruite l'année suivante.

Leader industriel dans les Cantons-de-l'Est, Arthur Osmore Norton était aussi philanthrope et donnait d'importantes contributions dans les domaines de la santé, de l'éducation et des arts. La somptueuse résidence familiale Norton, construite à Coaticook en 1912, abrite aujourd'hui le Musée Beaulne.